Montage d’un intercooler pour le camping-car sur porteur C25

L’amélioration que j’ai effectué pour optimiser les ressources du porteur qui ne fait que 95cv fut l’installation d’un échangeur air/air aussi appelé intercooler.

Attention !! même si cela parait assez simple, je déconseille à toute personne n'ayant aucune connaissance en mécanique de s'aventurer dans cette modification. Je décline toute responsabilité en cas de casse moteur, etc ... Si vous souhaitez faire la même chose, c'est à vos risques et périls.

Lorsque j’ai abordé le sujet avec mes proches, plusieurs questions me fut posées par certains comme celles citées ci-dessous:

A quoi ça sert ?

A refroidir l’air aspiré pour une meilleure combustion. Cela réduit les fumées noires, l’échauffement du moteur et comme la combustion est meilleure, la performance du moteur est meilleure.

Tu ne risques pas d’abîmer ton moteur ?

Non. au contraire, il chauffe moins et comme je n’ augmente pas le débit de la pompe et du turbo, je ne le sollicite pas plus.

Tu gagnes vraiment en puissance ?

Ca ne donne pas vraiment plus de puissance, cela « permet juste de maintenir » sa puissance initiale et donc « être plus à l’aise » quand on en a besoin .

Mais si tu n’augmentes pas le débit de la pompe ou du turbo, tu ne vas rien gagner.

Si, une meilleure souplesse, de la reprise et un meilleur comportement dans les côtes puisque la combustion sera meilleure.

Pourquoi tu n’en profites pas pour augmenter le débit à la pompe ou/et du turbo ?

Si j’augmente les débits, cela aurait comme conséquence de modifier les caractéristiques du véhicule et risquer de fragiliser le moteur puisque ce serait comme si je le « gonflais », ce que je ne veux pas faire et que je déconseille fortement. De plus, je ne cherche pas à en faire une voiture de course 😉 .

Je ne comprends pas ce que cela change d’ajouter un intercooler si tu n’augmentes pas le débit de la pompe .

C’est très simple. Quand il fait chaud, l’air se dilate. Elle prend donc plus de place ce qui a pour effet d’appauvrir en air le mélange idéal air/carburant puisque celui-ci ne permet plus d’obtenir la proportion qui est d’environ 15 pour 1 pour une combustion correcte.

Pour éviter de devenir trop technique dans les explications lol, on se souvient tous qu’à une période et encore maintenant avec certaines voitures, que l’été , nos voitures « répondent » moins bien en pleine journée ( quand il fait chaud surtout) comparé au soir, la nuit ou l’hiver. C’est dû à ce fameux manque d’air causé par la chaleur. Ce phénomène n’est pour ainsi dire plus d’actu avec les nouvelles voitures qui  ont l’injection électronique et donc, les réglages air/carburant  sont ajustés instantanément par le système 🙂 .

Pour en revenir à la p’tite modification 🙂 .

j’ai opté pour un intercooler de Toyota MR2 90/95 trouvé sur le net ainsi que quelques coudes et manchons alu.

L'intercooler qui va être utilisé pour le camping-car sur porteur C25
L’intercooler qui va être utilisé pour le camping-car sur porteur C25

Pour les coudes et manchons (manchons réalisés à partir d’un tube en alu de 50cm de long que j’ai découpé à la demande) , voici ce que j’ai pris 🙂

Entre la sortie turbo et l’entrée de l’échangeur effectuée par le bas de ce dernier.
Coude 90° 57/51 mm : ( la sortie turbo est en 51mm)
Manchon 57mm x 150 mm
Coude 90° 57/57mm
Manchon 57 mm x 50mm
Coude 45° 57/57mm
Manchon 57mm x 50mm
Coude 90° 57/57mm
Entre la sortie de l’intercooler partie haute et l’entrée du collecteur d’admission
Coude 90° 57/57mm
Manchon 57mm x 140mm
Coude 135° 57/57 mm ( entrée admission)

Avant de commencer, je suis allé faire un relevé de  » vitesse  » en prenant un point de départ précis pour une distance sur le plat suivi d’une montée assez importante à une vingtaine de kilometres de chez moi 🙂 ( la côte de Savenay en Loire Atlantique pour ceux qui connaissent 😉 )

Ceci étant fait, place à la « bricole » 😉

Pour pouvoir installer l’échangeur, il y a fallu faire de la place. Voici ce que j’ai déplacé pour pouvoir faire l’installation :

Certains trous qui seront libérés après avoir déplacé ces accessoires pourront être utilisé pour y fixer l'intercooler
A gauche, le coupleur de batteries, au centre, le filtre à gaz-oil. Certains trous qui seront libérés après avoir déplacé ces accessoires pourront être utilisés pour y fixer l’intercooler

 

Avec la vue de côté, on voit aussi qu’il y a la plaque noire à enlever et la capsule à dépression du turbo qui devra aussi être déplacée.

Futur emplacement de l'intercooler. La plaque devra être enlevée, le filtre à gaz-oil, la capsule à dépression du turbo et le coupleur devront être déplacés
Futur emplacement de l’intercooler. La plaque devra être enlevée, le filtre à gaz-oil, la capsule à dépression du turbo et le coupleur devront être déplacés

 

Après quelques heures , voici le résultat .

Faut être minutieux, il y a tout juste la place pour y passer les durites 🙂 .

Vue sur les durites de sortie turbo allant vers l'entrée de l'intercooler
Vue sur les durites de sortie turbo allant vers l’entrée de l’intercooler

Vue de dessous .

DSC00735 Turbo vue de dessous
Sortie du turbo , vue par en dessous

 

Sur la photo ci-dessous, on voit que certains trous de vis ont pu être réutilisés et d’autres créés. Le filtre à gaz-oil a été déplacé et fixé sur un support déporté faute de place. Le coupleur déplacé après que j’ai percé et taraudé de nouveaux trous pour les vis. La capsule à dépression a trouvé sa place sur le côté du support batterie.

Intercooler en place après avoir déplacé le boitier coupleur et le filtre à gaz-oil
Intercooler en place après avoir déplacé le coupleur de batteries et le filtre à gaz-oil

Aucune modification de pression de turbo ou de débit d’injection n’a été effectuée, le réglage est laissé d’origine. 🙂

Une fois l’installation terminée, je suis allé faire le même  test de relevé de  » vitesse  » comme indiqué plus haut 🙂

Le second relevé effectué, voici ce qu’il en ressort 🙂 :

Avant : Vitesse atteinte du point A au point B : 95km/h en 1 mn 18

Après : Vitesse atteinte du point A au point B : 101km/h en 1 mn 15

Abaissement de la vitesse entre le point B, (bas de la côte à hauteur d’un point fixe) et le point C ( haut de la côte à hauteur d’un point fixe) :

Avant :

Vitesse en bas de la côte : 95 km/h

Vitesse en haut de la côte : 75km/h

Soit une perte de 21% environ

Après :

Vitesse en bas de la côte : 101 km/h

Vitesse en haut de la côte : 90km/h

Soit une perte de moins de 11% environ

 

Comme on peut le voir sur ce comparatif, le véhicule a une meilleure accélération et se maintient mieux dans  » l’effort » 🙂

Au retour, j’ai pu apprécier le petit plus au niveau de la reprise lorsque par exemple, j’avais besoin de doubler 😉

 

 

 

 

 

22 réflexions au sujet de « Montage d’un intercooler pour le camping-car sur porteur C25 »

  1. bonjour,
    etant en possession d’un hymer sur c25 TD de 93, je suis vivement interressé par l’ajout de l’intercooler.
    seulement voila…j’arrive pas a trouver un intercooler mr2 de toyota sur le net.
    auriez vous des ref pour tout le matos nécessaire.
    cordialement

    1. Bonjour Yannick 🙂

      Pour la recherche, j’ai tapé simplement  » intercooler toyota mr2  » dans le moteur de recherche google et par préférence de recherche, je choisi le menu « images » . Ca m’évite de cliquer sur tous les liens 😉
      Si je ne trouve pas, j’affine avec le mode « web ».

      Voici deux liens que j’ai trouvé à l’instant et pas trop cher 🙂 (On en trouve à tous les prix).

      http://french.alibaba.com/product-gs/intercooler-toyota-mr2-235328228.html

      http://fr.aliexpress.com/item/AUTOFAB-Intercooler-FOR-TOYOTA-MR2-SW20-90-95-coresize-240-195-100mm-OD-63mm-AF-INT008/1274809852.html

      J’ai obtenu mon intercooler sur Ebay à l’époque .

      Pour les durites, je n’ai pas de référence . C’est facilement trouvable sur le net en tapant  » durite silicone » 😉
      https://www.google.fr/search?q=intercooler+toyota+mr2&rlz=1C1MSIM_enFR638FR638&espv=2&biw=1680&bih=925&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0CB8QsARqFQoTCJa91v67iMgCFUfUGgodPCQMXg&dpr=1#tbm=isch&q=durite+silicone

      1. merci stephane pour tes infos précieuses.
        j’arrive à sortir l’intercooler A 100 eugros. ca reste plus qu’honnête. Pour les durites, ah les cochons…ça coute un bras ces trucs là…mais bon, je vais jouer le jeu qui en vaut la chandelle.

  2. ok , j’ai commander l’intercooler et les durites. un truc bizarre: ils disent que la sortie est en 63MM. Est ce une erreur de leur part?

    Aussi, petite question pratique, as tu eu besoin de découper certaines durites en 90° ?

    1. Oups 🙂 je n’avais pas vue ce post lol.

      Je te conseil de prendre le diamètre avec un pied à coulisse 😉 ca evite les erreurs 😉
      Le mien a un diametre de 58 et j’ai pris du 57 en durite pour que celle-ci force un peu pour entrer et ainsi améliorer l’étanchéïté 😉 le serflex permet de vérouiller le montage 🙂 .

      Il est possible que ce soit le bourelet à la sortie qui soit en 63mm. Mais cela peut etre aussi une erreur de saisie . Attend de le recevoir avant de commander tes durites 😉

      Il te faudra certainement couper certaine durite, les miennes faisaient 10cm de long de chaque coté 🙂 cela se coupe tres facilement avec un cutter ou une scie à métaux .

  3. bonjour,
    je viens de recevoir l’intercooler, la sortie est de 58 et non 63 comme il l’avait annoncé.
    une petite question technique, pensez vous qu’il faille des colliers renforcés pour l’assemblage ?

    1. Bonsoir 🙂 ,

      Pour les colliers, c’est un choix perso 🙂 . Je n’ai pas utilisé de colliers renforcés pour bridé le tout 🙂 . J’ai maintenant plusieurs milliers de km de fait et… Cela ne bouge pas 😉

      1. petit message pour te remercier de ton aide, cher stéphane.
        voila 1200 km que j’ai effectué la modif avec succes.
        bilan tres positif:
        -gain de couple
        -d’ou meilleure reprise
        -moins de fumées
        -moins de pertes de vitesse dans les montées
        -consommation passée de 12l/100 à 10,5/100 conso calculée avec la meme conduite, sur deux pleins: juste génial:)
        bref, il est devenu vraiment agréable à conduire.
        chao chao 🙂

  4. ok, je vais mettre de bons colliers simples mais efficaces.
    j’ai tout le matos…chgulp. 🙂
    reste plus qu’un petit plongeon dans l’antre de la bête:) et une fenêtre de temps.
    si j’ai un souci, je reviens vers vous.
    je vais faire des essais avant et apres..comme un petit copieur:)

  5. Salut et merci pour ces idées je souhaiterai savoir ci on peu faire la même chose sur un diesel de 2,5L non turbo et cela va etre sinificatif en vous remerciant pour votre reponse cordialement
    M.GIARAMITA YVES

    1. Bonjour Yves 🙂

      Non, cela n’a aucun effet sur un moteur atmosphérique . Celui-ci aspire l’air frais directement alors que pour un moteur avec turbo, l’air de ce dernier est réchauffé lorsqu’il entre en contact avec le turbo et surtout entre le turbo et l’admission car il est compressé. D’où l’intérêt de le refroidir 🙂 .

  6. Bonjour,
    Je me lance dans l’installation. J’ai tout le matériel. Un détail m’intrigue, la capsule de dépression turbo comme vous l’appelez. Quelle est sa fonction ? Car pour moi, elle est bien présente, mais n’est raccordée à aucun tuyau ? Elle vas où normalement ?
    La batterie est elle encore facilement sortable de son logement avec le filtre GO fixé à cet endroit ?
    Merci pour votre expérience et vos indication, bien utiles pour se lancer.

    1. Bonjour Pierre,

      La capsule de dépression est raccordée par le petit tuyau sur le circuit d’air entre le turbo et le collecteur d’admission. Elle ferme un contact électrique lorsque la pression d’air est trop importante . Ce contact fermé, allume un voyant rouge au tableau de bord, en bas à droite sur nos véhicules 🙂 . Certain la débranche lorsque celle-ci n’est plus fiable . Pour ma part, je l’ai conservée (même si le voyant s’allume de temps en temps et du coup, reste peu fiable) , j’ai ajouté un mano de pression de turbo pour avoir un bon contrôle du fonctionnement 🙂 .

      La position que j’ai choisi pour le filtre à gaz-oil ne gène pas pour enlever la batterie. Cela nécessite juste le fait de devoir enlever entièrement la bride de fixation du pied de la batterie. Puis, m’oblige à lever légèrement celle-ci et l’incliner pour pouvoir la sortir ou la rentrer.

      Il peut être possible de mettre le filtre à gaz-oil à coté du vase d’expansion, en y faisant un support. A voir si cela est faisable 🙂

  7. Bonjour,
    Merci pour cette réponse rapide. Je pensais à ça pour la capsule. J’ai refait faire ma pompe il n’y a pas longtemps et avais demandé le changement des durits abîmées dans la foulée. Il m’a donc supprimé celle ci sans me demander. Je la remettrai, ça permet de surveiller la pression, surtout que je veux aussi augmenter la pression turbo dans la foulée.
    Mais comme vous l’avez si bien dit, tout rentra au chausse pied ! Je pense qu’il vas y avoir quelques jurons en vue 🙂

    1. Bonjour Pierre,
      A mon avis, l’idéal si vous augmentez la pression du turbo, c’est d’ajouter un mano de pression de turbo car la capsule est je pense certainement calibrée à 0.7bars (pression maxi du turbo indiquée dans la revue technique) .
      Avec un mano, vous aurez une lecture précise de la pression et ainsi, vous permettrais de mieux « doser » la charge lors de la conduite 🙂

  8. Bonjour,
    La capsule est tarée à 1 bar, et je prévoie 1 tour sur la biellette, ce qui fait 100 mb. La pression maxi ne devrait donc pas dépasser 800 mb . Mais je préfère conserver le voyant pour avoir le contrôle. Mais j’envisage effectivement de rajouter un mano par sécurité.

  9. j’ai cette idée en tête depuis bien longtemps mais ne trouvais jamais d’échangeur de bonne taille, merci a toi pour le coup de pouce avec l’échangeur de Mr2.
    il est dispo sur aliexpress pour 60€ et étant soudeur je vais faire sur mesure les raccordements en alu , restera que 4 manchons en silicone a installer.

    un grand merci encore a toi de prendre le temps de poster ce genre de tutoriel sur le net, ça aide un max, et nos papy ne s’en sentent que mieux ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *